Banner Holder

Add to favorites Steve Suissa rss

Genre : Troupe de théatre


Evènements
Date Heure Titre Location Prix Salle
22/10/2017 20:30 Inconnu à cette adresse Tel Aviv Beit HaChayal, Tel Aviv 210 ₪ - 270 ₪ Beit HaChayal Reservation J'y vais!
23/10/2017 20:30 Inconnu à cette adresse Jerusalem Gerard Bechar Center Beit Haam, Jérusalem 210 ₪ - 270 ₪ Gerard Bechar Center Beit Haam Reservation J'y vais!
23/10/2017 20:30 L'être ou pas Beit HaChayal, Tel Aviv 210 ₪ - 270 ₪ Beit HaChayal Reservation J'y vais!

Steve SUISSA entre au Cours Florent en 1989 avec l’intention d’entamer une carrière d’acteur qui le voit dès 1990, multiplier les tournages au cinéma (Nouvelle vague, Neuf mois, Serial Lover) et à la télévision ; il tourne ainsi une trentaine de téléfilms dans des seconds rôles.

 

D’abord tenté par la comédie, Steve joue dans une quinzaine de pièces, et côtoie des cinéastes qui lui donnent l’envie de s’exprimer autrement que par le jeu. Ces années d’expérience lui permettent surtout d’observer leurs méthodes de travail et de nourrir une passion pour le métier de cinéaste. Il se lance donc avec audace et goût du risque dans la réalisation. En 1999, Steve Suissa crée la société Les Films de l’espoir avec laquelle il coproduit et réalise son premier long-métrage, L’Envol, film en grande partie autobiographique, récompensé dans les plus grands festivals du monde. Puis il tourne Le Grand rôle avec lequel il obtient également un joli succès d’estime. Tourné vers les acteurs et les amples histoires familiales ou sentimentales, son cinéma traverse tous les genres comme le montre son incursion dans le film noir avec Mensch (2009). Au total, en dix ans, Steve a écrit onze scénarios, réalisé huit longs métrages et sept courts métrages.

 

Fin 2013 est sorti le film Victor Young Perez de Jacques Ouaniche, dans lequel Steve Suissa incarne Benjamin, le frère du célèbre boxeur.

 

Il n’oublie pourtant pas sa passion première. Steve revient au théâtre comme metteur en scène en 2005 pour Pieds nus dans le parc de Niels Simon au Théâtre Marigny avec Sarah Biasini, Olivier Sitruk et Béatrice Agénin nommée aux Molières ; en 2007 pour La Femme rompue de Simone de Beauvoir au Théâtre de l’Atelier et pour Une liaison pornographique de Philippe Blasand au Théâtre Marigny ; en 2012 pour Bronx de Chazz Palminteri au Théâtre des Bouffes Parisiens.

 

Steve  rejoint  dès  2012  la  nouvelle  aventure du Théâtre Rive Gauche : il réalise la mise en scène audacieuse de la pièce inaugurale Le Journal d’Anne Frank de Éric-Emmanuel Schmitt, puis il enchaîne les mises en scène en 2013 de L’Affrontement de Bill C.Davis, de Miss Carpenter de Marianne James et Sébastien Marnier (co-mis en scène avec Éric-Emmanuel Schmitt) et de The Guitrys, de Éric-Emmanuel Schmitt.

 

En parallèle, Steve Suissa se lance dans la mise en scène d’œuvres lyriques : Le mystère Bizet à l’Opéra Bastille, puis La flûte enchantée de Mozart pour Opéra en plein air.

 

En 2014 il met en scène à la Comédie des Champs Elysées Si on recommençait ? de Éric-Emmanuel Schmitt, avec Michel Sardou avant de présenter au Théâtre Rive Gauche La Trahison d’Einstein, d’Éric-Emmanuel Schmitt avec Francis Huster et Jean-Claude Dreyfus, Georges et Georges d’Éric- Emmanuel Schmitt avec notamment Davy Sardou et Alexandre Brasseur, puis Le Joueur d’échecs, de Stefan Zweig, adaptation d’Éric-Emmanuel Schmitt avec Francis Huster.

 

En 2015, cinq de ses mises en scène sont à l’affiche à Paris : L’Élixir d’amour d’Éric-Emmanuel Schmitt avec Éric-Emmanuel Schmitt et Marie-Claude Pietragalla, Hibernatus de Jean Bernard-Luc, adaptation d’Éric- Emmanuel Schmitt avec Jean-Luc Reichmann et Ingrid Chauvin, 24h de la vie d’une femme de Stefan Zweig, adaptation d’Éric-Emmanuel Schmitt avec Clémentine Célarié, Avanti ! de Samuel Taylor, adaptation de Dominique Piat, avec Francis Huster et Ingrid Chauvin et Oscar et la dame rose, d’Éric-Emmanuel Schmitt, avec Judith Magre.

 

L’année 2016 commence par une création mondiale à Genève d’Amok de Stefan Zweig, adapté et interprété par Francis Huster ; puis Seul avec vous, les premiers pas sur scène de Michel Drucker. Jean Piat lui demande de réaliser la captation de son spectacle Pièces d’identités, puis naît l’idée d’un spectacle où Jean Piat partage l’affiche avec Francis Huster, Confidences pour confidences, créé à Genève. En septembre, il dirige Régis Laspalès et Francis Huster au Théâtre des Variétés dans la nouvelle création de Laurent Ruquier À droite à gauche, le triomphe de cette rentrée théâtrale à Paris. 

1 Commentaire Total

  • רבקה ארז
    Par : רבקה _9300, Posté le : 11 Sep, 13:19:28
    הזמנתי שני כרטיסים להופעה בבית החייל ביום 23 באוקטובר.
    בבקשה להזכיר לי את פרטי ההזמנה שביצעתי, שורה וכיסאות.

    תודה

    רבקה ארז
Pour poster un commentaire vous devez être membre d'Israstage. Pour vous inscrire (gratuit) cliquez ici: Inscription
Loading...
Please wait...